SIDO - OSXP 2021

Description

L'Enseignement Supérieur et la Recherche (ESR) est un grand producteur de logiciels libres, comme le montre, par exemple, le Laboratoire d'informatique Gaspard-Monge (LIGM), situé à l'Est de Paris, avec +80% de sa production logicielle diffusée sous licence libre. Le laboratoire donne beaucoup d'importance à la visibilité de ses logiciels, et nous y avons proposé, par exemple, une procédure de diffusion de logiciels qui accompagne les chercheurs dans les étapes de la diffusion, ou bien un template pour la gestion de logiciels (modèle PRESOFT). Plus récemment, nous avons traité la question de la valeur de cette production scientifique, et en collaboration avec le Professeur Tomas Recio (Université Nebrija, Madrid), nous avons proposé le protocole CDUR pour évaluer les logiciels de la recherche. Il comprend quatre étapes : Citation, Dissemination, Use, Research. C'est le point Dissemination qui examine les conditions de diffusion et du partage du logiciel, et, en particulier, l'utilisation des licences FLOSS. L'amélioration des procédures d'évaluation de la recherche, en y intégrant la prise en compte de la production de logiciels dans la carrière des chercheurs, favorisera les conditions de sa diffusion. C'est sur la base de notre expérience sur les logiciels libres de l'ESR que nous proposons une définition élargie de la Science Ouverte. Nous nous appuyons sur les travaux de l'accès ouvert aux publications et aux données de la recherche pour inclure l'accès libre d'autres productions scientifiques. Ainsi, la Science Ouverte est le cadre politique et juridique où les productions scientifiques sont partagées et diffusées afin d'être rendues visibles, accessibles et réutilisables. C'est également les évolutions des procédures d'évaluation qui contribueront à rendre les productions scientifiques plus librement accessibles.

Logiciels libres/Open source dans le ESR, Science Ouverte, Évaluation de la recherche

10th Nov, 13:30 CET - 13:50 CET

Présentée par

Sessions Recommandées